Follow:
Nutrition, Santé

Healthy Ramadan: Mon expérience #RealRamadan

Ramadan

Un Ramadan healthy: mon expérience

Il y a maintenant quatre ans que j’ai opéré un changement alimentaire progressive. Malgré cela, durant le Ramadan, je continuai à manger un peu n’importe quoi… Et n’importe comment. L’année 2015, était mon tout premier ramadan healthy d’un point de vue alimentaire. J’aimerai donc aujourd’hui vous parler de mon expérience et vous encourager à sauter le pas.

Le « souhour », une découverte!

Auparavant, je ne me levais pas avant l’aube pour manger (souhour). J’ai beaucoup de mal à m’alimenter trop tôt. Je me contentai de me lever 10 minutes avant l’aube et boire beaucoup d’eau. Et puis c’est tout. Autant vous dire que j’avais énormément de mal à tenir la journée. Une fatigue intense après 14 heures, j’étais incapable de faire quoi que ce soit!  L’été dernier, j’ai décidé d’en finir avec cette mauvaise habitude. Je me suis forcée mais toujours en mangeant léger car je n’y arrivais pas, cette sensation de nausée le matin est très handicapante. J’ai donc commencé par des salades fruits frais, des dattes et des figues sèches. Puis progressivement, j’arrivais à manger des œufs brouillés sur une tranche de pain complet aux graines, tout en veillant à m’hydrater un maximum ( 1L d’eau). Ce que je voulais surtout, c’était garder un repas à faible indice glycémique. En faisant attention à l’indice glycémique, on évite de se retrouver trop vite dans un état d’hypoglycémie et de ressentir très tôt la fatigue.  Je me sentais beaucoup plus forte durant la journée, je pouvais faire diverses activités sans avoir de vertige ou de migraine. Pour des idées de repas à index glycémique, cliquez juste ici !

L’iftar: respecter mon corps

J’ai voulu changé ma manière de couper le jeûne pour une raison essentielle: je ne voulais absolument plus me sentir ballonnée et lourde durant toute la soirée. J’ai donc totalement changé mon iftar: rompre mon jeûne avec des dattes, des fruits frais ou des jus verts que je faisais 2 minutes avant l’heure. Ce qui me frappa le plus, c’est le pouvoir rassasiant de ce type de repas. Apres 20 heures de jeûne, de simples fruits (frais ou en boisson) et de l’eau me rassasiaient. Je sentais la machine se remettre en route petit à petit, sans être brusquée, et ça, c’est le bonheur!

Le dîner: plaisir et légèreté

Auparavant j’enchaînais 5 plats à la suite, sans penser à mastiquer les aliments, sans prendre le temps. Une heure ou deux heures après l’iftar, je prends mon dîner. C’était une nouvelle façon de manger pour moi. Cette pause permettait à la fois à mon organisme de se remettre en route, de digérer progressivement mais cela me permettait aussi de mesurer mes réels besoins, mesurer ma faim. En mangeant rapidement plusieurs plats, on risque de ne pas sentir son corps lorsqu’il est rassasié et cela crée beaucoup d’acidité et d’inconfort. Plus je mangeais lentement, et plus j’étais rassasiée rapidement. J’ai aussi arrêté la viande (rouge, blanche, charcuterie) mais gardé une consommation d’œufs et de poisson occasionnellement. Les cuissons que j’utilisais étaient douces et courtes (pas de fritures). Mon dîner était aussi le repas dans lequel je me faisais plaisir, des épices, des aromates, des herbes, des bonnes graisses, tout pleins de couleurs et de saveurs!

A la fin du Ramadan 2015 et 2016, mon bilan est plus que positif: durant la journée, je me sentais beaucoup moins fatiguée et plus résistante, je me sentais légère, sans douleurs ni crampes et concentrée sur des choses beaucoup plus essentielles. Pour des idées d’iftar cliquez juste ici !

Sport: pas de raison d’arrêter!

Coté sport, je n’ai pas arrêté sous prétexte du jeûne! Il est vrai que je fais des exercices beaucoup moins intenses et moins longs. Continuer le sport durant Ramadan m’a fait réaliser à quel point notre corps était merveilleux, il est capable de se surpasser malgré la faim et la fatigue. Je fais mon sport avant la rupture du jeûne pour éviter une soif trop importante (je finis mon sport 5 à 10 minutes avant l’iftar). Bien sur il faut écouter son corps, si vous vous sentez faible, ne pratiquez pas de sport, reposez-vous. Chaque personne est différente, et nous ne tolérons pas tous de la même manière le jeûne.

Mon astuce: s’organiser!

Je suis une personne qui se laisse facilement débordée. Je pense pouvoir faire un million de choses en une journée, pour au final ne rien faire! Ce qui m’a aidé c’est de bien m’organiser en écrivant chaque matin ce que je dois faire et ce que je peux faire, en restant réaliste. J’attends d’abord de faire mes courses pour planifier mes repas de la semaine, je trouve cela plus logique. Je cuisine en petite quantité afin de ne pas avoir de reste, sinon je les consomme rapidement (le lendemain). Je cuisine de sorte que cela me prenne le moins de temps possible. Pour ça, je choisi des plats très simples qui ne nécessitent pas trop de temps de préparation et de cuisson. Je prépare à l’avance des petites choses que je peux facilement conserver. Par exemple, je prépare mes beurres végétaux et du houmous en grande quantité pour le souhour (repas avant l’aube). Tout cela pour que je puisse me concentrer sur mon travail, mes cours, et ma spiritualité, j’essaie de me détacher au maximum de la préoccupation « nourriture » car ce n’est pas le but de  ce mois.

Le sommeil: mon point faible

Pour être honnête, le sommeil reste aujourd’hui mon point faible: je ne dors pas assez durant Ramadan! Je me couche très tard, je me lève très tôt puis, je me recouche très tard, bref un sommeil de qualité médiocre! C’est donc au niveau de mon sommeil que je dois opérer des changements, notamment en faisant des micro siestes durant la journée. Je pense aussi me tourner vers des exercices de relaxation ainsi que la phytothérapie. Un sommeil de qualité c’est un sommeil réparateur. Ce paramètre joue un rôle très important sur notre santé, sur nos compétences physiques et intellectuelles (en permanence mobilisés).

Alors, cette année, je remets ça! Et vous, un Ramadan #healthy ça vous parle?

N’hésites pas à partager ton expérience avec le #RealRamadan 😉

Fatima

Previous Post Next Post

You may also like

11 Comments

  • Reply Yamina MIRI

    Merci pour cet article instructif et encourageant. J’espère pouvoir employer ta méthode insha Allah. En tout cas je le souhaite.Petit à petit!

    23 mai 2017 at 17 h 42 min
  • Reply Les Petits Plats de Mouna

    Super intéressant ce retour d’expérience ! Je remarque également que bien souvent on mange trop gras le soir après une journée de jeûne et surtout beaucoup de viande/fromage… Donc je comprends tout à fait ta démarche !

    12 juin 2016 at 13 h 10 min
  • Reply Assia

    Salem Aleykoum. Merci pour cet article complet et très encourageant ! Peu qui apporte beaucoup voici ma devise 🙂 Des plats léger pour tenir lors des prières nocturnes.. voila mon objectif Incha’Allah.
    Bisous

    4 juin 2016 at 12 h 10 min
  • Reply PhiloxymoronIsHarmonieSearch

    Super article !

    3 juin 2016 at 9 h 50 min
  • Reply Jalila

    Cette année c’est une remise en question sur moi, et,sur mon alimentation. et cet article correspond bien à ce que je veux entreprendre pour ce ramadan. Donc merci et continue a nous faire partager ton expérience, pour a part ça m’aide beaucoup

    1 juin 2016 at 12 h 15 min
  • Reply oumasma

    As salam alayki okhti, je te rejoins complètement dans tes idées et j’ai à peu près la même alimentation, pour le souhour aussi des oeufs, de l’avoine, des fruits secs, du fromage…je mange très bien,hihi! pour l’iftar, pareil, je mange des dattes et je me fais un smoothie aux fruits ou aux amandes le plus souvent. Ensuite c’est souvent des grillades de viande ou de poisson avec des légumes. Sinon une salade avec des petits pains farci ou des toast, quoiqu’il en soit c’est toujours très léger et j’essaye que ce soit le plus sain possible. En revanche le soir après Tarawih, j’ai une tendance aux gourmandises, une glace, un yaourt, un fruit ou une compote, quelque chose de frais si possible! Voilà!

    Baraka Allahofiki pour ton article et hâte de lire tes recettes Ramadan!

    31 mai 2016 at 23 h 33 min
  • Reply Sani

    Salut, Super article et je pense suivre cette idée, laisser mon corps se reposer, ne pas le brusquer, je pense que c’est essentiel.
    J’aime beaucoup ces articles concernant le ramadan.
    Bisu bisu

    31 mai 2016 at 23 h 12 min
  • Leave a Reply

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.